Une erreur est survenue dans ce gadget

Superbrothers: Sword & Sworcery EP


Je vous avais prévenus! Ce jeu est, comme anticipé, le nouveau meilleur jeu sur iPhone! Ce jeu possède une direction artistique phénoménale, un concept classique de jeu d'aventure très bien adapté à l'iPhone, une écriture exemplaire avec de l'humour, des références de culture pop, et même une forme de réflexion sur internet.. Et aussi une bande son extraordinaire.

Le style graphique est inspiré des consoles 2D, 8 bits et 16 bits, avec des "tiles" ou "motifs" répétés, agencés comme un carrelage pour produire un décor, des animations simples et stéréotypées.. mais porte tout ça vers un niveau bien supérieur à tout ce que les anciennes consoles ont pu proposer. La simplicité est voulue, pour pousser le joueur à faire travailler son imagination, comme les jeux de notre enfance, ce qui fait qu'on se l'approprie bien plus. Le travail sur les couleurs aussi est très délicat, et produit une ambiance unique..

Le concept de jeu d'aventure est classique mais efficace, bien adapté à l'iPhone, parce que découpé en chapitres (le narrateur averti même de la durée du chapitre à son début!). Les énigmes sont parfois complètement tordues, mais sans aucun objet, contrairement aux jeux d'aventure classique. Le but est à chaque fois de trouver quelle interaction est nécessaire avec le monde: toucher un personnage, un élément du décor, frotter l'écran, toucher plusieurs points à la fois.. Ca utilise les capacités de l'iPhone, et ça crée des situations troublantes dans lesquelles ont doit manipuler des éléments que l'on imaginerait pas devoir toucher habituellement dans un jeu.. Je peux pas en dire plus, pour pas gâcher la découverte, mais c'est très intelligent.

Même si il est très original, ce jeu a des influences qu'il ne cache même pas. La plus flagrante pour moi, même si ça peut sembler étrange, c'est Zelda! Et pourtant: dans les combats par exemple (car ce jeu possède des combats, qui se déroulent avec l'iPhone tenu verticalement!), les boss utilisent des techniques propres à certains ennemis de Zelda: ils envoient une boule de feu qu'on doit renvoyer en la frappant avec l'épée, ou encore des projectiles nous attaquent comme les dalles se soulèvent pour attaquer en tourbillonnant dans certaines salles des donjons de Zelda.. Et.. est-il nécessaire de faire remarquer qu'on passe son temps à rechercher la Triforce?


Mais ce jeu a aussi un côté très contemplatif. On passe beaucoup de temps à apprécier la musique ou les décors. Le jeu nous pousse à cela. Il y a même un moment où l'on rencontre le compositeur, dans le jeu, il nous invite à partager une improvisation sur une musique interactive.. Ce côté contemplatif passe aussi par ce que j'appelle le "gameplay scénarisé": tout n'est pas dit avec des cinématiques ou des mots, certaines choses sont racontées pendant que l'on joue, par exemple une ombre se faufile en arrière plan ou la pluie se met à tomber, ce qui en dit autant qu'une longue explication sur les risques qui se profilent ou les changements brutaux d'ambiance..

La bande son n'a aucun rapport avec ce qu'on appelle "chip tunes" habituellement. Les gens ont cru que ce jeu avait une influence rétro jusque dans ses musiques. Loin de là! Les "chip tunes" sont des musiques composées à partir des "sound chips" ou "puces sonores" des vieilles consoles. Ici, il s'agit de musique électro mélangée à de l'acoustique. C'est un travail très fin de Jim Guthrie et un album qui vaut la peine d'être écouté indépendamment du jeu (dispo sur iTunes). Il y a en particulier ce morceau que je n'arrive pas à sortir de ma tête depuis que je l'ai entendu dans le jeu..


The Prettiest Weed

Ce jeu n'est pas seulement un très bon jeu, c'est un jeu important. Un de ceux qui peuvent me donner tort quand je dis que l'iPhone ne risque pas de remplacer les consoles portables classiques. C'est même probablement un des jeux les plus originaux de l'année, et même un prétendant au titre de meilleur jeu 2011..

Aucun commentaire: